Thursday, March 21, 2013

"Cordyceps Sinensis" - "Teasources Europe" - "L'or Brun"


Aujourd'hui je veux absolument parler au sujet d'une champignon que s'appel "CORDYCEPS SINENSIS"...



 
Description


Le Cordycep (caterpillar fungus en anglais), ou cordyceps sinensis de son nom scientifique, appartient à la famille des clavicipitacées.
Utilisé depuis des siècles en Chine et au Tibet, ce champignon très rare fut d'abord réservé à une élite.Au Tibet, le Dalaï-Lama était le seul à en consommer alors qu'en Chine seuls l'empereur et sa cour profitaient de ses vertus.

Dès 1757, le Cordycep fut distingué comme une substance médicinale de la pharmacopée chinoise essentiellement utilisée dans le cadre de la protection des poumons et des reins, interruption des hémorragies et réduction des crises d'asthme. Dès lors, alors que l'on développait la culture des Cordyceps sur la paille de riz, de nombreuses études ont vu le jour, et notamment au cours des dernières décennies aussi bien en Chine qu'au Japon ou encore aux États-Unis.
Le Cordycep est un champignon tout à fait singulier puisqu'il pousse en parasitant des larves d'insectes. En effet, juste avant la saison des pluies, les spores du champignon infectent les chenilles qui vivent sur l'herbe humide et le sol creux de l'Himalaya. Le mycélium se développe sur la larve et la tue puisqu'il s'enfonce dans le corps de cette dernière. Ce n'est que par la suite qu'il entre en phase de fructification.

Propriétés


Le Cordycep est une stimulant général des fonctions physiques, sexuelles et intellectuelles. C'est un excellent remède contre la fatigue. On lui attribue donc trois propriétés principales :

- Stimulant sexuel : Des études menées en 2004 tendent à prouver que la consommation de Cordycep augmenterait de manière significative le taux de testostérone aussi bien chez des souris matures qu'immatures. Le champignon semble donc stimuler la fonction sexuelle et notamment l'érection sans pour autant constituer un remède dans le cadre de l'infertilité.

- Protecteur du foie et des reins : au cours d'une autre étude menée cette fois-ci en 2003 sur des rats, des chercheurs ont tenté de prouver que le Cordycep avait un rôle de protecteur du foie et des reins. Pour ce faire ils ont artificiellement provoqué des cirrhoses chez les animaux auxquels ils ont par la suite administré du Cordycep. C'est alors qu'ils se sont aperçus que ce dernier permettait de retarder l'apparition de la maladie voir de l'éviter.

- Fortifiant du système immunitaire, du cœur et des reins : la cordicépine (substance contenue dans ce champignon) serait un bon protecteur des membranes cellulaires contre les radicaux libres. Stimulant également l'activité cérébrale et notamment la mémoire et la concentration, le Cordycep possède donc une action anti-vieillissement.
Des études ont également démontré que le Cordycep peut améliorer la fonction rénale dans le cadre d'une prise importante de médicaments aux effets toxiques.
Visant également à réduire le taux de mauvais cholestérol, ce champignon tendrait à améliorer le système cardio-vasculaire.
On attribue également au Cordycep le rôle d'anti-cancer.
video
Composition


Protéine brute, acides aminés, ergostérol, galactomannane, uracile, adénine, anti-oxydants...



No comments:

Post a Comment